You are currently viewing Comment méditer efficacement quand on débute ?
  • Post category:Méditation
  • Temps de lecture :8 min de lecture

Les bienfaits de la méditation régulière ne sont plus à démontrer : aide à la concentration, paix intérieure, clarté mentale, meilleur sommeil, relaxation, meilleure gestion du stress, … et pour les vertus les plus médicales : diminution de la pression artérielle, amélioration de la circulation sanguine, diminution du taux de cortisol, ralentissement du rythme cardiaque, et bien d’autres. Toutefois, avant de bénéficier de tous ses bienfaits, il faut réussir à prendre le pas, trouver son rythme et à intégrer dans son planning (souvent déjà bien chargé) du temps pour méditer.

Quand on est débutant ou que l’on souhaite se lancer, cela peut-être vite décourageant si on ne constate pas d’amélioration dans son état physique, mental ou émotionnel. C’est pourquoi il est important d’appliquer les conseils ci-dessous pour s’assurer de méditer correctement et dans de bonnes conditions. Au bout de quelques séances régulières, vous serez surpris de voir que la médiation fera déjà partie de votre quotidien !

5 astuces pour mieux méditer

1. Choisir un endroit calme

Le lieu importe peu en réalité mais il faut porter une attention particulière à l’environnement proche. En effet, vous pouvez méditer en intérieur, dans votre salon, dans la cuisine ou une véranda, ou pourquoi pas en extérieur, sur une chaise de jardin ou allongé dans l’herbe. Ce qui compte, surtout quand on débute la méditation, c’est de s’assurer que l’on ne sera pas déranger par des personnes ou des bruits indésirables. Avec un peu d’entrainement, vous parviendrez à méditer dans certains environnements bruyants comme les transports en commun mais pour le moment, le silence sera votre meilleur allié.

2. Se mettre dans de bonnes conditions

Directement lié au calme du lieu de méditation, le contexte dans lequel vous méditez est tout aussi important. Il faut être confortablement installé, dans une ambiance « zen ». Vous pouvez par exemple mettre une petite musique relaxante en fond sonore ou allumer un encens de sauge blanche ou un encens nag champa. Cela facilitera l’apaisement, l’harmonie et la concentration sans pour autant venir perturber votre séance.

3. Trouver la bonne posture

Quand on est débutant, il faut parvenir à méditer 5 ou 10 min d’affilée. Cela implique de s’habiller avec une tenue chaude, confortable et ample, afin de ne pas couper la circulation sanguine et générer des petits fourmillements ou des crampes. On évitera par exemple le jean épais trop serré ou le tshirt manche courte s’il fait trop froid.
De plus, il faudra trouver votre posture. Certaines personnes préfèrent méditer en position « assis » tandis que d’autres vont privilégier une position « couché ». Cela importe peu, ce qui compte c’est que la position vous convienne et vous permettre de méditer sans bouger pendant plusieurs minutes. Lorsque l’on commence à méditer, être assis sur une chaise, le dos droit et les pieds bien à plat sur le sol est très efficace.

4. Chronométrer la séance de méditation

Ce point est très important pour vous conditionner et vous permettre à chaque nouvelle séance de rentrer plus rapidement dans un état méditatif, tout en bénéficiant d’un maximum de bienfaits. De plus, la médiation ne doit jamais durer trop longtemps, surtout lorsqu’on débute. Elle doit s’intégrer à notre journée de la façon la plus fluide possible.
Cela permet aussi de garder le contrôle sur nos pensées et nos émotions. Pendant la méditation, il est normal de « partir » dans ses pensées, ses souvenirs, mais cela ne doit pas prendre le dessus sur votre contrôle mental. Il faut apprendre à les accepter sans les juger, les écouter et les laisser continuer leur route.

5. Pratiquer de façon régulière

La régularité et la rigueur est la clé pour verrouiller n’importe quelle nouvelle habitude. En tant que débutant en méditation, il vaut mieux méditer 5 min par jour tous les jours que 20 min 2 fois par semaine, même si c’est mieux que de ne pas méditer du tout bien sûr. Cela vous permettra de méditer plus souvent et sur le long terme. L’objectif au final est d’intégrer la méditation dans sa vie aussi simplement qu’un déjeuner ou qu’une douche au réveil.

Vos questions les plus fréquentes

Doit-on toujours méditer au même moment de la journée ?

Oui car en tant que débutant, le plus dur sera d’intégrer la séance de méditation dans votre planning. En pratiquant toujours au même moment, cela rentrera plus vite dans vos habitudes.

Peut-on méditer n’importe où ?

Oui, tous les lieux peuvent convenir. Selon votre expérience, l’environnement aura plus ou moins d’importance : calme, seul, en mouvement, etc.

Doit-on méditer tous les jours ?

Il n’y a pas de limite à la pratique de la méditation. Certains moines bouddhistes peuvent méditer 8 à 10 heures tous les jours. À vous de trouver le rythme qui vous convient le mieux.

Peut-on méditer sans matériel ?

Oui aucun matériel n’est indispensable pour pratiquer la méditation. Lorsque l’on est débutant, on peut s’aider d’accessoires comme un coussin, de l’encens ou diffuser une musique d’ambiance.

Laisser un commentaire